Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : 沖武館 Okibukan
  • 沖武館 Okibukan
  • : Mensôre Uchinâ-blog. Un petit blog de présentation de l'île berceau du karate et du kobudô. Ici, je parlerais tout autant des arts de combat d'Okinawa, que de la culture trop méconnue de cette partie du Japon.
  • Contact

Visiteurs


Il y a actuellement visiteur(s)

Recherche

Annonces

                                                                    SourcesFujian

 

Le livre "Karaté d'Okinawa, les sources du Fujian"

Détails sur le contenu

 

Disponible à la Fnac

Egalement disponible chez Budostore

34 RUE DE LA MONTAGNE SAINTE GENEVIEVE

75005 PARIS

Et toujours en commande

Bon de commande au format MS-Word

 et au format PDF

 

Griffes.jpg

Le livre "Karaté d'Okinawa, entre les griffes du dragon, du Tigre et de la Grue"

Disponible sur Amazon.fr

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 13:48

Des températures plus froides que la normale ont été enregistrées à Okinawa pendant les mois de décembre 2010 et janvier2011, et peu de gens étaient désireux de discuter avec l'Observatoire météorologique Okinawa.

Presque tout le monde a convenu que les températures hivernales de cette année étaient anormales pour Okinawa. Les météorologues étaient d'accord, disant que le 17 décembre et le 26 janvier furent plus froids que les années normales. Ils disent que les hautes pressions ont engendré un courant d'air froid partant du pôle Nord et soufflant à travers le Japon, influençant les températures de « La Niña ». Le phénomène « La Niña », survient lorsque la température des eaux des mers de l'Amérique du Sud sont basses, associée àdes vents d'ouest chargés de nuages provoquant des collisions entre air chaud et air froid dans la région de l'Indonésie en direction d’Okinawa.


La bonne nouvelle c’est que l'Observatoire météorologique d’Okinawa annonce de futures conditions météo inverses. A paritr du 26 février, les températures d’Okinawa seront plus élevés que la normale.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 03:14

Le 8 février, le préfet Nakaima demande officiellement au Premier ministre Kan, de déplacer la base aérienne de Futenma au large de l'île et d'annuler une proposition de construction d’une nouvelle méga-base à Henoko., une zone écologiquement sensible sur l'île. Les maires présents  étaient Susumu Inamine, maire de Nago, Takeshi Asato, maire de Ginowan, et 9 autres maires de communautés hébergeant la base.

Leur demande, première demande formelle de 2011, fait suite à 15 années de protestations à Henoko, et de 3 ans au village de Takae dans la forêt de Yanbaru, et de nombreux plébiscites, résolutions et rassemblements annuels de protestation de masse à travers Okinawa - tous exigeant la fermeture de Futenma et l'annulation de la proposition d'une nouvelle base US à Henoko.

Nakaima a été réélu pour un second mandat de quatre ans en tant que préfet d'Okinawa, le 28 Novembre 2010, sur la promesse de faire annuler la construction d’une nouvelle base. Il se rendra aux États-Unis cette année.

Espérons que, cette année - inaugurée par des manifestations citoyennes à travers le monde et exigeant le respect démocratique de leurs gouvernements - Tokyo et Washington commencent à respecter le processus démocratique pour Okinawa.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 03:04

usbasesoka
Refusant de ne prendre un « non »pour toute réponse, plus de 22.000 habitants d'Okinawa se joignent à une action en justice pour la fin des nuisances sonores dues aux exercices aériens des matins et des soirs.

Le nouveau procès fait suite à la décision de la Cour suprême du Japon et datant du mois dernier qui a rejeté une plainte de 5.540 plaignants pour que les vols de la base aérienne de Kadena soient stoppés. La poursuite sera déposée le 28 mars au tribunal de district de Naha, assignants les gouvernements japonais et américains. C'est la troisième fois qu’une telle plainte est déposée demandant des dommages-intérêts pour le bruit des avions de Kadena, et exigeant  la suspension des vols.

Toshio Ikemiyagi, avocat des 22.063 plaignants, dit cette nouvelle plainte reflète la colère des habitants d'Okinawa sur la situation actuelle qui pèse sur la population locale, mais n'allège pas le lourd fardeau qu'ils doivent porter pour hébergement installations militaires américaines.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 05:06

Le préfet d'Okinawa campe sur ses positions, soutenu par les maires de plusieurs communautés locales qui hébergent les installations militaires américaines, répétant encore une fois aux  dirigeants politiques nationaux du Japon que le déplacement de la base du corps aérien des Marines de Futenma dans le nord d'Okinawa n'est tout simplement pas viable.

Gouverneur Hirokazu Nakaima a rencontré Katsuya Okada,  le Secrétaire général de Parti démocratique du Japon pour réitérer sa position selon laquelle Futenma doit sortir d'Okinawa. Katsuya Okada a écouté, puis a continué à rassurer Nakaima, ainsi que Susumu Inamine, le maire de la ville de Nago et Takeshi Asato, le maire de la ville de Ginowan, que le gouvernement japonais reste déterminé à alléger les charges pesant sur Okinawa.

Inamine et Asato font partie d'un Conseil départemental discutant des problèmes relatifs aux bases militaires américaines, dont les installations et les troupes comprennent l'essentiel de ces bases dans le pays. Inamine et Asato ont demandé Okada de prendre leur demandes en considération et à tout faire pour que le gouvernement fasse un travail efficace de lutte contre les pollutions sonores, due aux avions militaires, tant à Futenma qu’à Kadena.

Le gouverneur a rejoint les deux maires en demandant à Okada de presser les militaires américains à redoubler d'efforts dans la prévetion des crimes et des accidents impliquant des militaires américains dans la préfecture.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 07:19

usbasesoka.gif

À Okinawa, où des bases militaires américaines sont adjacentes à des zones densément peuplées, les incidents et les accidents provenant de bases militaires se produisent quotidiennement. Il s'agit notamment de troubles dus à des avions militaires américains, des crimes commis par des militaires, des employés de l'armée et de leurs familles, et des accidents de la circulation. Les résidents ont signalé à plusieurs reprises leur inquiétude sur ces incidents et les accidents en cours.

Accidents au cours d’entrainements

Il y a eu 1 434 incidents et accidents liés à des exercices militaires de 1972, lorsque Okinawa est retourné sous administration japonaise, jusqu'à la fin de Décembre 2008, dont 487 accidents d'avion.

De nombreux habitants se souviennent de l'accident survenu en mai 1965, quand un remorqueur a tué une fillette de 11 ans à cause de son atterrissage en dehors de la zone cible au cours d'un exercice d'entraînement au parachutage. Ces dernières années, en août 2004, un hélicoptère militaire américain s'est écrasé  sur le campus de l’Université Internationale de Ryûkyû, située à côté de la station aérienne de Futenma, puis a pris feu. Heureusement, il n'y a pas eu de victimes civiles à cause de cet accident, mais il a causé une grande inquiétude chez les résidents locaux.

Affaires pénales impliquant du personnel militaire des États-Unis

Il y a eu  5.584 affaires criminelles impliquant des militaires américains pendant la même période, y compris 559 cas atroces d’assassinat, cambriolages et viols. Au Japon, les cas de violence sexuelle comme les viols ou les attentats à la pudeur ne sont pas souvent rendus publique, on peut donc supposer que le nombre de cas réels est beaucoup plus élevé. Les exemples les plus récents de l'activité criminelle à Okinawa sont les suivantes:

- En Septembre 1995, trois Marines ont violé une fille de l'école élémentaire. Cela a conduit à un grand rassemblement des habitants de la préfecture en Octobre 1995, avec 85 000 résidents participants.
- En Octobre 1998, une lycéenne a été renversée et tué par un soldat ivre.
- En Juin 2001, il y a eu affaire de viol causé par un aviateur américain.
- En Novembre 2002, tentative de viol par un lieutenant américain.
- En mai 2003, un marine américain à Okinawa a violé une femme, ce qui a entraîné de graves blessures.
- En Juillet 2005, un aviateur américain a attenté à la pudeur d’une fille de l'école élémentaire.
- En Février 2008, un marine américain a été suspecté dans l'attaque une jeune fille de l'école secondaire de premier cycle.

En outre, en 2008, le nombre de militaires américains stationnés à Okinawa appréhendé s'élève à 52, y compris pour deux cambriolages et trois cas de viol. Les incidents majeurs en 2008: cambriolage ayant entraîné des lésions par des militaires américains (7 janvier) , un marine américain suspect dans l'agression d'une fillette de l'école secondaire de premier cycle (10 février), viol ayant entraîné des lésions par des militaires américains (18 février), vol entraînant des blessures par des militaires américains (16 mars), un avion américain perd un objet en dehors de la zone cible pendant l'entraînement (9 avril), accident mortel causé par des militaires américains (11 août), et « crash » d’un avion Cessna appartenant au club aéronautique de la base de Kadena (24 Octobre).

Les habitants d'Okinawa ont vigoureusement protesté  à la fois envers les gouvernements japonais et américains chaque fois que ces incidents ou accidents ont eu lieu, et ont exigé la réduction des bases militaires américaines à Okinawa et un réexamen du traité américano-japonais concernant la présence des forces militaires. Toutefois, des améliorations fondamentales n'ont pas encore vues le jour.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 06:36

Un navire de patrouille chinois a de nouveau été repérés dans les eaux des îles disputées entre le Japon et la Chine de Senkaku, avec un nouvel avertissement des gardes côtes japonais.

La Garde côtière japonaise affirme que le navire chinois Yuzheng  201a été repéré pour la deuxième fois depuis Novembre environ à environ 29 kilomètres au Nord-Ouest de l’île Kuba, l'un des îlots du groupe Senkaku administré par le Japon. La Garde côtière dit qu'il a mis en garde le navire chinois de ne pas entrer dans les eaux japonaises.

Le navire de patrouille chinoise a répondu aux représentants des gardes-côtes japonais "les îles Senkaku font partie intégrante du territoire chinois. Nous menons des opérations légitimes. "

Cinq patrouilleurs chinois, y compris le Yuzheng 201, ont été repérés dans la zone des îles Senkaku depuis l'incident de Septembre entre les garde-côtes japonais et un chalutier de pêche chinois dans la région.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 05:22

 Deux sous-marins nucléaires basés à Los Angeles se sont aventurés dans les eaux de la base de l'US Navy White Beach cette semaine, mais ils n'ont pas fait de halte.

Les sous-marins USS Buffalo et USS San Francisco,  basés à Guam  ont lancés des appels à la base américaine de la ville de Uruma pour ce que les militaires appellent des «fournitures et entretien». L'USS Buffalo était à l'ancre entre  12h33 et  12h47, alors que l'USS San Francisco l’était entre  2:19 et 2:37

L’enquète de la division de contre-mesure de la préfecture d'Okinawa a révélé la présence d’une radioactivité normale suite au passage des deux
sous-marins. L'USS San Francisco, qui a son por d’attacher
à Guam depuis 2002, a été impliqué dans une collision avec une montagne sous-marine à 350 miles de Guam, tuant un marin et en blessant 22 autres. Le réacteur nucléaire du sous-marin n'a pas été endommagé.

 

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 04:44

Deux escadrons de chasseurs à réaction F-15 basé à la base aérienne de Kadena feront bientôt leurs exercices de vol loin de leur base d’attache.

Les gouvernements japonais et américains ont officiellement conclut que les exercices d’avions de chasse F-15 de la base américaine de Kadena dans la préfecture d'Okinawa seront déplacés à Guam à compter de cet automne. L'accord, conclu lors d'une réunion du comité mixte sur la situation américano-japonais des forces est le point de départ des exercices effectués par les forces américaines stationnées au Japon à l'extérieur du pays. Le Ministre des Affaires étrangères Seiji Maehara et l'ambassadeur américain au Japon John Roos ont signé la convention spéciale, qui couvrira une période de cinq ans à dater de 2011. Les approvisionnements en carburant, ainsi que les et autres coûts liés au transfert seront couvert par le gouvernement japonais.

Le Ministre de la Défense Toshimi Kitazawa dit que Guam acceuillera les exercices allant jusqu'à environ 20 avions F-15 pendant environ 20 jours à chaque fois. La base de Kadena abrite deux escadrons de F-15, qui, ensemble, représente environ 50 avions. Les discussions bilatérales se prononceront bientôt sur les caractéristiques des exercices qui seront effectués en dehors du Japon. Okinawa gouverneur Hirokazu Nakaima a été informé de l'accord.

Le Japon et les États-Unis ont également convenu que certains exercices d’avions F-16 de la base aérienne de Misawa dans la préfecture d'Aomori, et quelques exercices d’avions F/A-18 de la base Iwakuni dans la préfecture de Yamaguchi seront également déplacés à Guam.

Kitazawa a dit qu’il avait expliqué au gouverneur Nakaima qu'il serait "très difficile" pour des "raisons opérationnelles" pour les forces américaines de limiter les vols de la base de Kadena. Les habitants de la ville de Kadena, irrités par la pollution, sonore veut que le nombre de vols, en particulier la nuit, soit limité.

Le ministre de la Défense a également dit au préfet Nakaima que le retour à l'administration japonaise de la zone d’entrainement de 60 hectares de Gimbaru à Kincho débutera cet été, pour être achevé en trois phases sur une période de deux ans. Cette rétrocession qui prendra du temps a été convenue en 1996 par un comité bilatéral d'action spéciale pour Okinawa.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 04:11

Futenma.jpg

                                            Base de Futenma au milieu du quartier de Futenma, ville de Ginowan

 

Kitazawa propose des solutions pour sortir de l’impasse Futenma.

Dans une volonté apparente de trouver une solution concernant le déplacement de la base US, le ministre de la Défense Kitazawa Tomishi a expliqué les mesures visant à réduire la charge de l'hébergement de la base dans la préfecture d’Okinawa au cours d’une réunion avec le gouverneur d'Okinawa, Hirokazu Nakaima.
Bien que le premier but de la réunion ait concerné la réduction des niveaux de la base, Kitazawa a déclaré que le gouvernement central veut assurer le retour complet de la zone d’entrainement de l'US Marine Corps de Ginbaru à Kin. Les remarques de Kitazawa laissent penser que le gouvernement japonais fera tout son possible pour alléger le fardeau de l'accueil des bases pour le peuple d'Okinawa.
Il espère surmonter les divergences entre Tokyo et Okinawa concernant le projet de délocalisation  de la base aérienne de Futenma à Ginowan pour la zone côtière de Henoko à Nago, comme convenu l'année dernière, par les deux pays.
Des sources proches de la réunion rapportent que, lors de la réunion de cette journée, Kitazawa n'a pas abordé la question de Futenma avec Nakaima Hirokazu.  D’après un ancien ministre de la défense, le gouvernement japonais ne peut rien faire de plus pour gagner le consentement Nakaima sur le plan de réinstallation Futenma, mais il fait tous ses efforts pour réduire la charge pesant sur Okinawa et ses habitants.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 08:54

Le Premier ministre japonais plaidait sa cause pour la poursuite des plans de déménagement de la base de Futenma au nord d'Okinawa en dépit des objections des Okinawaïens entendues au cours de sa visite de deux jours sur l'île, disant au gouverneur de la préfecture et aux citoyens locaux "Je comprends que les gens veulent le départ de la préfecture ou du pays, mais compte tenu de la situation internationale actuelle et des options de réinstallation en termes de faisabilité, le plan de Henoko réduirait fortement les dangers posés par la base de Futenma. "
A son arrivée, le Premier ministre Naoto Kan a présenté ses excuses à Okinawa en expliquant: «Je suis extrêmement désolé, nous ayons dû conclure l'accord qui appelle au déménagement de Futenma au nord d'Okinawa, plutôt qu'il ait lieu à l'extérieur de la préfecture comme exigé par les fonctionnaires des préfectures et des municipalités, les politiciens et les citoyens
Kan dit que sa visite lui a permis «d'expliquer sa pensée avec précision" sur les questions concernant Futenma, actuellement situé dans la ville de Ginowan. "Bien qu'il existe de nombreuses différences d'opinion, a t-il dit, cette visite m'a permis de discuter de la question de façon courtoise."
Kan a visité la région de Henoko où la base doit être réinstallée, et a également inspecté Futenma pour la première fois.
Il a également visité la base aérienne de Kadena, et les installations américaines qui doivent revenir sous contrôle japonais après que la base aérienne sera réinstallée.
Le premier ministre en était à sa deuxième visite à Okinawa, la première ayant été pour les commémorations de la bataille d'Okinawa, l'été dernier et qui lui a donné l'opportunité de rencontrer le lieutenant-général du Corps des Marines Terry Robling, coordonnateur de la région d'Okinawa
Le préfet d'Okinawa, Hirokazu Nakaima, resta sur ses positions lors de la visite, disant au premier ministre que la base controversée doit être retirée d'Okinawa.
Il a persévéré dans sa demande pour que la base soit retirée, et a appelé à une révision totale de l'accord Japon-États-Unis.
Pendant les entretiens, des centaines de manifestants se sont réunis pour faire bruyamment bruyamment savoir à Kan qu'il n'était pas le bienvenu.
Après ces réunions, Nakaima a déclaré « Je n'ai pas compris ce qu'il disait. Il est impossible de permettre à Futenma de rester dans la préfecture. »
Pour adoucir le choc, le Premier ministre a mis en balance des subventions économiques sur la table en échange du maintien de la base aérienne du Corps des Marines, disant au préfet  "Je vais préparer une part de taille raisonnable" de recettes fiscales pour Okinawa.
Il a assuré Nakaima que le gouvernement central traitera Okinawa différemment des 46 autres préfectures en fournissant des de dons non liés, qui, contrairement aux subventions, pourront être utilisés selon le choix du préfet.
Il a dit aussi que les subventions accordées à Okinawa seront plus importantes que celles normalement attribuées en fonction de la taille, de population et autres caractéristiques.
Il a dit à Nakaima que Tôkyô donnerait au moins 25000000000 ¥  à Okinawa, et que son gouvernement allait créer une nouvelle loi pour remplacer la législation spéciale existante concernant la promotion d’Okinawa.
L’expiration de cette loi est actuellement fixée à la fin de l'exercice 2011.
La visite de Kan s’est déroulée au moment où son cabinet doit approuver les nouvelles lignes directrices de la défense nationale, qui voit dans le renforcement militaire de la Chine un sujet de préoccupation pour la région et pour la communauté internationale, ainsi que pour la paix et la sécurité du Japon.
Il a dit aux Okinawaïens "En tant que Japonais, je suis désolé, et en tant que politicien, je suis terriblement honteux" de laisser à la préfecture d'Okinawa le poids de l'hébergement des bases américaines.
Environ 75% des terres utilisées par l'armée américaine au Japon sont situées à Okinawa.

Repost 0
Published by Chinen - dans Brèves et news
commenter cet article